Un réconfort gourmand pour les soignants du centre ambulatoire de Deuil-la-Barre

La ville de Deuil-la-Barre dans le Val d’Oise a emboîté le pas de Beaumont-sur-Oise et de Taverny en ouvrant lundi 30 mars 2020 un centre ambulatoire Covid-19. Il s’agit de la quatrième unité de dépistage et de traitement du coronavirus du Val d’Oise, un département très touché par l’épidémie.

Ce dispositif a été installé sous l’impulsion de Michel Baux, médecin de la région et a pris place au C2i au 35 rue Abel Fauveau. Le site, constitué de dix-huit médecins et de huit infirmières, proposait des consultations gratuites sur rendez-vous. L’objectif principal était d’éviter la saturation de l’hôpital Simone Veil d’Eaubonne, de soulager les urgences tout en assurant la sécurité des habitants. Michel Baux, référent du centre précise également que l’un des objectifs était « d’avoir une complémentarité entre tous les professionnels de la ville ».

Lorsque le Rotary Club d’Enghien-Montmorency a pris connaissance de cette initiative, il a souhaité venir en aide au corps médical présent sous la tente Covid-19 à Deuil-la-Barre. Apporter un soutien moral et du réconfort semblait le plus important. En effet, notre personnel soignant a été soumis à beaucoup de stress et à une sollicitation intense durant la pandémie.

Le Club d’Enghien-Montmorency s’est alors mobilisé pour apporter le petit déjeuner ou le goûter au personnel sur place. Ainsi, pendant plus d’un mois, des petits paniers gourmands ont été déposés devant la porte de Michel Baux, afin de respecter les consignes de sécurité.

Les membres du club se sont organisés dans le but d’offrir un ravitaillement varié aux soignants lors des jours d‘ouverture du centre.

Ainsi, le lundi les membres de l’association préparaient des gâteaux et des crêpes sur leur temps libre. Le mercredi, des viennoiseries, pâtisseries et gâteaux étaient offerts par notre Rotary club, en partenariat avec la Boulangerie « La Poterne » de Montmorency. Enfin, le vendredi, les soignants pouvaient profiter de sucreries ou de fruits. L’action a pris fin le 1er mai en même temps que la fermeture du centre avec la distribution d’un petit pot de muguet.

Cette structure, qui a accueilli près de 700 patients en un mois, a vu son nombre de patients diminués, laissant présager une évolution positive de l’épidémie.

Le Rotary Club d’Enghien-Montmorency s’est donc mobilisé afin d’offrir un soutien gourmand aux soignants fortement sollicités pendant le confinement. Cette action a été très appréciée par le corps médical du centre ambulatoire Covid-19 de Deuil-la-Barre, qui attendait ces petits paniers « comme le messie » !